Sarah Moon, conteuse d’histoires – « PasséPrésent » au MAM de Paris

En Roue Libre, 2001 © Sarah Moon

La matérialité est palpable, les noirs envahissants, la mise au point accidentée. C’est pour cette écriture visuelle développée avec force depuis ses premières images à la fin des années 1960, que l’œuvre de Sarah Moon est si singulière. Mais c’est aussi cette écriture, en apparence si proche du courant pictorialiste du début du siècle dernier, qui m’a longtemps tenue à l’écart de son travail, faute d’y être sensible. Le monde est si densément peuplé d’images qu’il est difficile de blâmer celle ou celui qui, l’œil non séduit, se tourne vers d’autres écritures. Consciente d’avoir tout de même laissé de côté, disons-le un peu arbitrairement, l’œuvre d’une artiste que je savais pourtant majeure dans l’histoire de la photographie, j’attendais de pouvoir un jour y revenir.

Rendez-vous fut pris il y a quelques semaines, lorsque le Musée d’Art Moderne de Paris a annoncé consacrer à Sarah Moon une exposition monographique jusqu’au 10 janvier 2021. Je suis ravie d’ouvrir avec elle, le récit d’une redécouverte, premier volet de ce blog consacré aux expositions en cours, à Paris et ailleurs. Après le livre, une autre manière de plonger ensemble dans l’écosystème photographique.

(suite…)
6