An Attic Full of Trains, Alberto di Lenardo – Une histoire universelle

Couverture de "An Attic Full of Trains", Alberto di Lenardo, MACK, 2020
Couverture de « An Attic Full of Trains », Alberto di Lenardo, MACK éd., 2020

C’est un objet discret, d’une couverture de kraft et d’un format modeste, qui, ainsi un peu énigmatique, attrape votre curiosité. Je découvre An Attic Full of Trains (traduisez “un grenier plein de trains”), d’Alberto di Lenardo, alors que je suis en train d’en éplucher plus de 350 autres. Mon regard s’est immédiatement arrêté sur ses images intemporelles, le grain de son papier et la finesse du geste éditorial. Aussi, lorsque Thomas Hammoudi m’a invitée à chroniquer sur ses pages un livre un seul pour l’année 2020 (choix cornélien s’il en est), il m’a semblé que cet ouvrage, paru aux éditions MACK, méritait qu’on s’y attarde. 

Vous trouverez ici quelques extraits de ma chronique disponible en intégralité sur le site de Thomas Hammoudi. C’est un article qui plaira sans aucun doute aux amoureux de la photographie et des bibliothèques qui débordent. La parole est donnée à sept personnalités du monde de la photographie, dont je fais partie, pour des conseils de lecture pointus, osés et hétéroclites.

J’ai également eu la chance de pouvoir poser quelques questions à Carlotta di Lenardo – d’une générosité et d’une gentillesse infinies, à qui l’on doit la naissance d’An Attic Full of Trains. Vous trouverez un peu plus bas sous ces lignes, la retranscription de cette interview pleine d’anecdotes et de confidences sur cette aventure éditoriale.

An Attic Full of Trains © Alberto di Lenardo (éd. Carlotta di Lenardo), MACK éd., 2020
(suite…)
3

Remembering the Future, Albarrán Cabrera – Un doux mirage au son d’éternité

Couverture de Remembering the Future, Albarrán Cabrera, RM editions, 2018

C’est par cette couverture d’un or sombre et d’un rouge profond, que je suis arrivée sur l’oasis d’Albarrán Cabrera. Je suis ravie d’ouvrir avec eux aujourd’hui la catégorie “Effeuillage” de ce quelque chose noir, dédiée à l’édition photographique.

Angel Albarrán et Anna Cabrera, photographes espagnols nés en 1969, forment ensemble une seule entité artistique depuis plus de vingt ans. Remembering the Future, paru aux éditions RM en 2018, regroupe des images majoritairement issues de leur série “ The Mouth of Krishna”. Reconnaissable entre mille, leur écriture photographique allie poésie, techniques photographiques alternatives et influences nippones. 

“ Dans toute partie de l’univers, il y a un univers entier. ”

– The Mouth of Krishna –
(suite…)
4